Page accueil fleche Découvrir, s’informer fleche Produire

Le numérique au service de l’apprentissage de l’écriture

Patrice VIRIEUX, professeur et interlocuteur académique au numérique en Lettres-Histoire-Géographie-EMC au Lycée professionnel Marcelle Pardé de Bourg-en-Bresse, propose une réflexion et un compte rendu d’expériences autour de la question de l’apprentissage de l’écriture avec le numérique.

Sommaire de l’article :
1. Le numérique au service de l’écriture dans les instructions officielles
2. Écriture manuscrite versus écriture numérique
3. Cas pratiques
3. 1 : Le traitement de texte au service de la réécriture.
3.2 : Écrire pour une encyclopédie en ligne (Vikidia)

Introduction :
"Écrire demeure une compétence cruciale pour la réussite scolaire et l’émancipation en société d’un individu. Les productions écrites prennent des formes diverses et ne se rédigent pas uniquement dans le cours de français. Ainsi, ce sont toutes les disciplines, tous les enseignements qui sont concernés par l’acquisition de cette compétence.De plus, son apprentissage se poursuit tout au long de la scolarité et on continue à la développer tout au long de la vie.
Avec les possibilités des traitements de texte et d’Internet, l’informatique renouvelle profondément les pratiques d’écriture. La réforme du CAP de 2002 avec le pari de la réécriture et le recours au traitement de texte en français constitue une étape déterminante dans la reconnaissance institutionnelle de l’ « écriture assistée par ordinateur » comme activité scolaire à part entière. Mais, l’ordinateur n’est pas l’outil magique qui va résoudre les difficultés rédactionnelles des élèves.En effet, il ne permet pas de lever toutes les inhibitions face à l’écrit. De plus, la langue écrite elle-même ne sort pas indemne des mutations en cours".

L’ensemble de l’article est disponible en pièce jointe.