accessibilité
|
Applications et RGPD
Article mis en ligne le 26 mars 2021
dernière modification le 13 avril 2021

par Virginie Favrat

Sélection d’outils pour des usages numériques en conformité avec le RGPD

Proposé par la DRANE - Site de Grenoble

Choisir entre 0 et 3 critères dans les menus déroulants du moteur de recherche pour faire afficher la liste des propositions.

Légende

PictogrammeSignification
La mise en œuvre est simple (outil institutionnel ou absence de DCP dans l’usage proposé).
L’usage proposé impose quelques précautions.
L’usage proposé impose une attention particulière au respect des normes DCP (le Responsable de traitement doit demander le consentement et informer de manière non équivoque les Personnes Concernées...).

Moteur de recherche

Avertissement

Ce document se veut un recueil d’informations, non exhaustif mais évolutif, construit en continu selon les demandes du terrain (principalement des enseignants) et l’évolution des produits comparés (nouvelles fonctionnalités, changement des Conditions Générales d’Utilisation -CGU-…)

Applications évaluées

Le choix des applications évaluées se base sur les retours du terrain (référents numériques, ERUN, formateurs). Nous cherchons à apporter un éclairage pour chaque produit qui nous semble largement utilisé mais également pour chaque besoin ou usage pédagogique. En outre, les applications mises à disposition par le ministère et relevant de la responsabilité de traitement du ministre sont également publiées sur ces documents.

Classement des applications

Nous souhaitons proposer une classification d’applications privilégiant les usages pédagogiques qui correspondent souvent à un besoin précis.

Nous différencions les applications « grand public » des applications institutionnelles pour lesquelles la question du respect des données des utilisateurs est souvent bien cadrée ; nous privilégions donc l’utilisation de ces dernières.

Nous retrouvons également un classement alphabétique selon le nom des applications.

Nombre d’applications « grand public » peu respectueuses des données à caractère personnel (DCP) sont actuellement utilisées dans les établissements. Notre objectif n’est pas d’interdire leur usage ; cette décision ne nous appartient pas car elle revient au responsable de traitement (Chef d’établissement ou Dasen pour le premier degré). Nous souhaitons plutôt souligner les points de vigilance à observer sous l’angle du RGPD, indiquer les mesures à prendre, souvent très contraignantes pour les utiliser dans un cadre conforme au RGPD et afficher les outils institutionnels offrants les mêmes fonctionnalités que nous privilégions.